Le démon de la route

Les mains dans les poches

et les poches sous les yeux

pieds nus dans ses galoches

il est là malheureux.

Qu'il fait pitié

avec tous ses remords

quant à genoux, il implore.

Pauvre victime

de la justice des hommes

qu'ils aime cet hymne

pour nous si monotone.

Quand péniblement, il souffle

dans le tuyau mensonge

cet air qu'il refoule

c'est le fruit de sa honte.

Vois-tu ce chiffre menteur

que cette gueuse de machine

inscrit avec lenteur

sur son ruban de chine.

Il est là le coupable

cet ange si pathétique

il nous narre sa fable

son poème lyrique.

Oh, jamais non jamais

l'innocent n'a été

par erreur de fait

une personne inquiétée.

Seul coupable est celui

qui un jour n'a su choisir

par bêtise ou défi

de boire ou conduire.

 

Sylvain.F.CHASSARD

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×